u

Département du ZOU : une nouvelle approche pour le renforcement de la protection des enfants.

Dans le but de renforcer la synergie d’actions pour la prévention et un accompagnement multisectoriel concerté et efficace des enfants dans le département du Zou, le Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance a organisé à Bohicon les 15 et 16 Septembre 2022, une réunion des acteurs de protection de l’enfant du département. Cette rencontre qui s’est déroulée sous le leadership de Madame Sakinatou GAMBARI IMOROU ADEGOUTE, Directrice départementale Zou des Affaires Sociales et de la Microfinance a permis d’élaborer un plan d'actions intégré pour le compte du deuxième semestre 2022. Il s’agit d’un excellent outil de prévention, de lutte contre les violences et abus à l’encontre des enfants que les différents acteurs ont pris l’engagement de mettre en œuvre. Ils vont travailler à concrétiser toutes les actions phares à impacts durables en faveur de la protection de l’enfant dans le département.

Chefs des Centre de Promotion de toutes les communes, chargés de protection, les Responsables Techniques de la Réadaptation à Base Communautaire, les services déconcentrés du Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité Publique, notamment les commissaires centraux de la Police Républicaine ; le Chargé de lutte contre le travail des enfants de la Direction Départementale du Travail et de la Fonction Publique ; les représentants des ONG GBEWA et Educo Bénin, tous ont répondu à l’appel de la Directrice GAMBARI pour définir les actions de renforcement de la lutte contre les violences faites aux enfants dans le Zou.

Par ailleurs, cette rencontre a permis de faire le point des actions menées au profit des enfants en situation difficile au cours du premier semestre de l’année 2022 et de renforcer les capacités des acteurs sectoriels sur le Paquet Minimum d’Intervention (PMI), la gestion des cas de protection de l’enfant, sur le système de protection de l’enfant et sur les mécanismes de coordination de la Politique Nationale de Protection de l’Enfant (PNPE).

Dans son adresse à cette occasion, la Directrice départementale a salué les efforts fournis par chaque maillon de la chaîne de protection des enfants dans le département. Elle a relevé une amélioration des interventions, mais a estimé qu’il reste encore à faire pour se conformer aux instructions de la Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance. Pour la Directrice départementale, le Gouvernement ambitionne une protection totale des enfants sur toute l’étendue du territoire national. C’est pour cela que la Ministre se bat personnellement et tient à ce que les acteurs au niveau départemental comprennent cette vision et travaillent dans ce sens. Elle les a exhortés à redoubler d’ardeurs pour qu’à la prochaine rencontre, les résultats soient plus satisfaisants.