u

Indices de suivi du Dividende Démographique (DDMI) : les producteurs de contenus médias et web influenceurs en atelier de six jours.

Des professionnels des médias toutes catégories confondues et les web influenceurs impliqués dans la mise en œuvre du projet "Autonomisation des Femmes et du Dividende Démographique au Sahel" (SWEDD-Bénin) sont actuellement en atelier de renforcement de capacités. Les travaux de cet atelier ouverts ce lundi 29 août à Grand- Popo vont prendre fin le samedi 03 septembre 2022.
Ils sont Soixante-quinze (75) journalistes et acteurs des médias à prendre part à l’atelier d’appropriation par les producteurs de contenus médias et web influenceurs sur les indices de suivi du dividende démographique (DDMI). Au cours des travaux, il sera question durant les six jours de mettre en exergue les enjeux et les défis liés au décryptage, à l'analyse et à l'interprétation des indices de suivi du Dividende Démographique (DDMI). Il s'agit d'interpréter les données du profil pays en matière de DD et d'en sortir les productions de contenus médias scientifiques et techniques répondant aux normes de qualité.
Selon le représentant de la coordonnatrice de l'Unité de Gestion du projet SWEDD-Bénin, Prince Adjovi, l’objectif de cet atelier consiste à faire acquérir aux participants les différents indicateurs de l’ONDD à travers les cinq (5) dimensions qui le composent afin d’en faire une analyse adéquate dans les productions. Quant à la présidente de l'Union des professionnels des médias du Bénin (UPMB), Zakiath Latoundji, l'initiative de l'atelier est à saluer en ce qu'elle constitue une opportunité nationale pour renforcer les capacités des acteurs des médias pour des productions de qualité. Les travaux de cet atelier meublés de plusieurs communications vont, aux dires du spécialiste à la communication du projet SWEDD-Bénin, Brice Tomavo, permettre à chaque participant d'être capable de lire et d’interpréter les données du profil pays en matière de DD à l'effet de produire des contenus médias de factures scientifique et professionnelle.
Le spécialiste en communication a exhorté les participants à plus de disponibilité, d'assiduité et d'attention tout au long des travaux.
A la suite de la cérémonie protocolaire, la première communication qui porte sur "l'Observatoire national du Dividende Démographique" a été présentée par le Professeur Latif Dramani du Consortium Régional pour la Recherche en Économie Générationnelle (CREG) de l'Université de Thiès, Sénégal. Il s'en suit d'autres communications celle sur " les enjeux de la communication du plaidoyer et de la dissémination dans les ONDD".
Les travaux de cet atelier se déroulent sous la supervision du Professeur Barthélémy Biao avec la présence constante du représentant de la coordonnatrice de l'UGP/SWEDD.
Lancé au Bénin depuis deux ans, le projet SWEDD, placé sous la tutelle du ministère des affaires sociales et de la microfinance, vise à accélérer la réalisation des droits et du plein potentiel de 3.302.000 jeunes des deux sexes du Bénin pour enclencher les bénéfices du dividende démographique en vue de l’atteinte de la croissance économique inclusive et des Objectifs de Développement Durable (ODD) d’ici 2030. Les travaux vont durer six jours cours et seront enrichis par d'autres communications présentées par des experts avertis des questions en termes de DDMI.
Projet SWEDD-Bénin