ACTUALITÉS

La Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance en tournée d’inspection et de vérification des Centres d’Accueil et de Protection des Enfants ( CAPE)

La Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance effectue depuis le Mercredi 10 Mars 2021, une tournée d’inspection et de vérification des Centres d’Accueil et de Protection des Enfants ( CAPE), de visite des groupements féminins et de sensibilisation sur le Microcrédit Alafia, dans les départements du centre et du Septentrion.
Dans le département des collines, première étape de cette tournée, Madame Véronique TOGNIFODE a visité quatre (04) CAPE dont un (01) à Dassa Zoumè ; un (01) à Glazoué et deux (02) à Savalou.
Accompagnée de quelques responsables techniques du Ministère dont le Directeur Général du Fonds National de la Microfinance, du Directeur Général Adjoint des affaires sociales et de la Directrice de la Famille, de l’Enfant et de l’Adolescent, la Ministre apprécie, à chaque étape, l’état physique des installations à travers une visite guidée, vérifie la conformité du dispositif par rapport aux normes en vigueur et évalue la prise en compte des recommandations des équipes techniques.
Avec les femmes du groupement Toï à Glazoué, et Missogbé de Savalou, la Ministre s’est assurée de la bonne utilisation des matériels de travail que le Gouvernement leur a offerts gratuitement par le biais du Fonds d’Appui à la Solidarité Nationale ( FASN). Elle a insisté sur la nécessité de bien prendre soin desdits matériels qu’elles ont sollicités et obtenus gracieusement de la part du Gouvernement et qui leur permettront d’accroitre leurs productions. Elle a également pris note de quelques-unes de leurs préoccupations en les rassurant que les services techniques du Ministère seront instruits à cet effet.
Parlant du microcrédit Alafia, Madame Véronique TOGNIFODE, a énuméré les récentes mesures prises par le Président Patrice TALON pour faciliter l’accès des femmes aux microcrédits. « Ces crédits, désormais faciles à obtenir, sans aucune garantie auprès des SFD, partenaires du Fonds National de la Microfinance ,vont vous permettre d’acheter les matières premières que vous transformez. Je précise aussi que les personnes désireuses d’avoir le microcrédit Alafia n’ont pas besoin d’être dans un groupement féminin. C’est pour tout le monde. Mais dans des groupements, le microcrédit vous sera très utile », a dit, à chaque étape, la Ministre TOGNIFODE. Elle a également rappelé aux femmes la nécessité de bien rembourser les crédits pour assurer leur pérennité. Enfin, elle leur a dit la détermination du Gouvernement à travailler davantage pour une autonomisation économique réelle de la femme, gage de son épanouissement.
Monsieur Abdou Rafiou BELLO, Directeur Général du Fonds National de la Microfinance rassure, à chaque étape, les femmes que la somme de 10 milliards FCfa par an promis par le Chef de l’Etat pour le compte du Microcrédit Alafia est une réalité. « L’argent est déjà disponible dans nos comptes et auprès de nos partenaires. La balle est dans votre camps », a indiqué le DG/FNM.
2021-03-15T13:10:07+00:00