La phase expérimentale de l’opération de prise en charge des malades mentaux a effectivement démarré ce jeudi 28 Novembre 2019 à Cotonou.

L’équipe mobilisée par le Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance est descendue au niveau des carrefours et places publiques de la ville de Cotonou pour le déroulement de cette opération lancée mercredi par la Ministre Véronique TOGNIFODE.

Tous ceux qui ont été retrouvés au niveau des endroits indiqués ont été transportés vers les centres psychiatriques de Jacquot et de Tokan.

Les instructions de la Ministre ont été respectées à la lettre et les malades, traités avec humanisme.

Le professionnalisme des sapeurs-pompiers, de la police municipale, de la police républicaine et des assistants sociaux a permis de maîtriser en douceur ceux qui ont eu tendance à se montrer agressifs.

Alphonse SOGADJI, Directeur Général du Fonds d’Appui à la Solidarité Nationale (FASN) qui a conduit l’opération de ce jeudi a expliqué au micro des journalistes que la finalité de cette activité est de permettre à ces malades mentaux de bénéficier d’une prise en charge thérapeutique adéquate et de restaurer leur dignité.

Par ailleurs, le Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance favorisera la résinsertion sociale de ceux qui, parmi eux, se porteront mieux, a ajouté le DG SOGADJI avant de réaffirmer la détermination de la Ministre Véronique TOGNIFODE à travailler pour le bien-être social des couches vulnérables, en particulier celui des malades mentaux errants.

PF-DCOM/PR/MASM