ACTUALITÉS

Lancement du projet dénommé WURI par Madame Véronique TOGNIFODE, Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance et présidente du Comité Directeur, ce jeudi 26 novembre 2020.

Malgré les efforts du Gouvernement du Président Patrice TALON pour permettre à chaque citoyen de se faire enregistrer dans un fichier électronique national, il y a encore bon nombre de concitoyens qui ne sont pas encore inscrits au registre national des personnes physiques et ne disposent pas encore de leurs Numéros Personnels d’Identification, principal outil pour l’accès facile aux différents services, conformément aux dispositions de la loi.
Dans le souci de corriger ce dysfonctionnement et permettre à ces personnes de rattraper leur retard, le Gouvernement a sollicité et obtenu en 2018, un financement au Programme d’Identification Unique pour l’Intégration Régionale et l’Inclusion en Afrique de l’Ouest (WURI) de la Banque Mondiale, entrant ainsi dans le cercle des pays inscrits à la 2ème phase de financement dudit projet.
Dans la matinée de ce jeudi 26 Novembre 2020 à Novotel de Cotonou, Madame Véronique TOGNIFODE, Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance, a procédé, en sa qualité de présidente du Comité Directeur, au lancement de ce projet dénommé WURI.
WURI est un programme sous régional dont l’objectif est d’augmenter le nombre de personnes dans les pays participants qui ont une preuve d’identité unique reconnue par le Gouvernement et qui facilite l’accès aux services.
Selon la Ministre TOGNIFODE, il permettra de mettre en place un système d’identification unique de base pour toute personne sur le territoire du pays, sans prendre en considération son statut juridique.
Dans son discours de lancement, la Ministre a indiqué que WURI est un programme qui s’insère dans le cadre de la CEDEAO en tant que levier de développement socioéconomique, en se reposant sur la création d’un système d’identification de toute la population et la fourniture de documents d’identité fiables permettant l’accès aux services, tant publics que privés.
Elle a également rappelé, à l’occasion, que le défi et les enjeux de mise en œuvre de ce projet sont considérables, tant du point de vue de la gouvernance, des procédures instaurées par la Banque Mondiale, que des objectifs de durabilité des actions de développement envisagées.
A cet effet, la Ministre a invité les principaux partenaires institutionnels, à l’application, à la rigueur, au respect des règles et de l’éthique dans le cadre de l’opérationnalisation du projet.
2020-11-27T10:01:24+00:00