ACTUALITÉS

Le Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance a organisé dans la journée du jeudi 22 Juillet 2021 à l’infosec de Cotonou, avec l’appui des partenaires technique et financier, un atelier de validation de l’évaluation basée sur le genre de la riposte Nationale au VIH/SIDA au Bénin suivi de plaidoyer.

Le Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance a organisé dans la journée du jeudi 22 Juillet 2021 à l’infosec de Cotonou, avec l’appui des partenaires technique et financier, un atelier de validation de l’évaluation basée sur le genre de la riposte Nationale au VIH/SIDA au Bénin suivi de plaidoyer.
Cette assise a permis aux participants d’apprécier le rapport d’évaluation ; de décrypter et de comprendre en quels termes, les normes perpétuées par la société, la culture et ou les pratiques religieuses contribuent aux disparités dans le fardeau des problèmes sanitaires.
Dans mot de bienvenue, Madame Mèmouna BABONI SINIMBOU, Directrice Générale des Affaires Sociales a indiqué qu’après le lancement effectué en Mai dernier la Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance, un atelier de pré-validation s’est tenu pour permettre aux acteurs de peaufiner le travail fait avant la tenue de la présente rencontre.
A l’ouverture des travaux, Madame Natacha KPOCHAN RAZAKI, Directrice de Cabinet de la Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance a rappelé qu’en dépit de la stabilisation à la prévalence du VIH au niveau national à un 1,2%, des statistiques désagrégées par sexe révèlent en effet un taux de 1,3% chez la femme contre 0,8% chez l’homme. Un tel constat exige, selon l’Autorité, une reconsidération dans notre pays dans la riposte nationale contre l’épidémie du VIH en vue de la rendre plus efficace.
La DC Natacha KPOCHAN RAZAKI s’est aussi réjouie que la mise en œuvre des conclusions et recommandations de cette étude devra rendre des interventions liées à la riposte au VIH SIDA plus transformatrices, équitables, fondées sur les droits et par conséquent, plus efficaces.
Présente à la cérémonie d’ouverture, Madame Magarette MOLNAR, Directrice-pays de l’ONUSIDA, a salué la volonté politique du Bénin et surtout sa détermination à travers cette évaluation. Elle a réitéré son engagement et celui de l’organisation à toujours appuyer le Bénin dans tous ses combats contre l’épidémie du VIH SIDA.
2021-07-29T15:00:40+00:00