MOT DU MINISTRE

Mot du Ministre2018-10-24T22:41:26+00:00

Chers internautes,

Bienvenue sur le site du Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance
Le 27 Octobre 2017, le Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement, son Excellence, Monsieur Patrice TALON, à travers la formation de son deuxième Gouvernement, a créé le Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance.
Le Décret n°2018-064 du 28 février 2018, portant Attributions, Organisation et Fonctionnement du Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance dispose en son article 3 que le Ministère des Affaires sociales et de la Microfinance a pour missions, « la définition, la mise en œuvre et le suivi-évaluation de la politique de l’Etat en matière de protection sociale, de famille, de l’enfant, de solidarité nationale, de microfinance et d’égalité des chances, conformément aux lois et règlements en vigueur en République du Bénin et aux visions et politiques de développement du Gouvernement ».
.
Ces différentes missions épousent la vision du Chef de l’Etat traduite dans le Programme d’Actions du Gouvernement en son pilier 3 (améliorer les conditions de vie des populations), axe stratégique 6 (renforcement des services sociaux de base et protection sociale).
Cette vision du Président Patrice TALON n’est plus orientée vers un simple soutien aux couches défavorisées qui les maintient dans la précarité.
Le travail qui se fait au Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance consiste à faire en sorte que certaines catégories de personnes quittent leur situation habituelle d’extrême pauvreté.
Vous convenez, avec moi, que le département dont j’ai la charge, travaille pour le mieux-être social des Béninois, du plus petit au plus grand, toutes catégories confondues.
En effet, mon département ministériel travaille pour soutenir ceux qui se sentent abandonnés et oubliés par la société. Il s’agit en particulier des enfants, des femmes, des personnes de troisième âge et celles vivant avec un handicap, etc… Nos actions ont pour but de réveiller en eux un espoir pour une vie meilleure. Nous faisons en sorte qu’elles se sentent utiles à la société. Nul n’a la vocation à vivre dans la pauvreté. L’Etat a le devoir de soutenir les faibles ; ce qui explique les actions que nous menons à l’endroit des couches vulnérables et défavorisées.
Ce soutien se manifeste, entre autres, par la prise et le respect de lois en faveur des personnes vulnérables.
Il se manifeste également par la facilitation de l’accès et l’octroi de micro-crédits aux plus pauvres. A ce sujet, nous nous évertuons, conformément aux prescriptions du Gouvernement, à éviter toute action populiste. Ainsi, les Systèmes Financiers Décentralisés (SFD), partenaires du Fonds National de la Microfinance sont régulièrement appuyés pour satisfaire la forte demande de crédits. Le Gouvernement, pour remédier aux nombreux cas d’impayés et pertes enregistrés par le passé, a pensé et mis en œuvre la finance digitale grâce à laquelle les microcrédits sont désormais octroyés en toute facilité sur toute l’étendue du territoire national et leur mode de gestion mieux suivi. En dehors du Micro-crédit aux plus pauvres, (MCPP), il existe toute une gamme de produits disponibles au niveau du FNM.
Conscients du rôle des femmes dans le développement de notre pays, des actes concrets ont été posés et se poursuivent pour leur autonomisation économique à travers des appuis en matériels à des centaines de groupements de femmes opérant dans le pays.
Une politique de soutien aux enfants brillants, par leur formation professionnelle, est également mise en œuvre avec des appuis divers.
Ce portail présentera les actions passées, celles à venir et nos perspectives pour le plein épanouissement des diverses couches sociales.
J’invite donc, toutes personnes à la quête d’informations crédibles concernant le Ministère de s’abreuver à la bonne source.

Bintou CHABI ADAM TARO