Projet d’Autonomisation des Femmes et du Dividende Démographique au Sahel (SWEDD-Bénin).

Projet d’Autonomisation des Femmes et du Dividende Démographique au Sahel (SWEDD-Bénin).

Le projet d’Autonomisation des Femmes et du Dividende Démographique au Sahel (SWEDD-Bénin), a organisé dans la matinée de ce mardi 1er Février 2022 à Cotonou, un atelier de validation du rapport sur la cartographie du réseau des leaders religieux et traditionnels au Bénin.
Il s’agit d’une étude réalisée dans l’objectif d’avoir une vue large et exhaustive des leaders religieux et traditionnels, dans la lutte contre les discriminations à l’égard des filles et des femmes au Bénin.

Dans son mot de bienvenue, Madame Djaoudath ALIDOU DRAMANE, Coordonnatrice du Projet SWEDD-Benin, s’est réjouie de la tenue effective des travaux de cet atelier qui intervient au terme des recherches effectuées par le Consultant. Elle a remercié les participants pour avoir répondu à son appel.

En ouvrant les travaux de cet atelier, Madame Véronique TOGNIFODE, Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance a rappelé l’importance de la voix des autorités religieuses et traditionnelles pour faire changer les comportements désagréables à l’égard des femmes et des filles dans les communautés du Bénin. Elle a indiqué que ce rapport dont ils sont conviés à la validation aidera le Gouvernement à travers ses initiatives à mieux agir pour le bien-être social des femmes et des filles.

Droit dans les yeux, la Ministre Véronique TOGNIFODE s’est adressée aux leaders religieux et traditionnels présents dans la salle sur leur grande responsabilité dans l’atteinte des objectifs du Gouvernement. « Vous avez une voix qui porte loin et vous êtes en général respectés dans vos communautés. Vous jouez un rôle important et pouvez influencer votre communauté en vue d’un changement de comportement à l’égard des filles et des femmes afin de favoriser leur maintien à l’école pour les filles et leur autonomisation pour les femmes», dira la Ministre pour les inviter à ne ménager aucun effort dans la lutte pour le respect des droits des femmes et des filles au Bénin ainsi qu’à leur épanouissement.

Dans certaines contrées du Bénin, la religion demeure l’une des principales références dans la gestion des rapports entre les femmes et les hommes. Elle est souvent utilisée pour justifier des comportements et pratiques traditionnels. Ainsi donc, l’influence de la religion est par ailleurs notable dans les réformes législatives et institutionnelles. C’est conscient de cela que Projet SWEDD-Bénin , conformément à sa mission qui est d’assurer la pleine réalisation des potentialités de la fille et de la femme, en garantissant leur droit à l’éducation, à la santé sexuelle et reproductive, ainsi qu’à leur autonomisation économique, a décidé d’associer à ses actions les leaders religieux et traditionnels pour plus d’impacts. Mais avant cela, il était nécessaire de les identifier et les connaître afin de toucher les véritables personnes. D’où l’initiative de cette étude.

2022-02-17T10:28:38+01:00