ACTUALITES

Quelques jours seulement après leur nomination en conseil des Ministres, les nouveaux Directeurs départementaux des Affaires Sociales et de la Microfinance sont fixés sur les principales missions à mener d’urgence dans leurs différentes régions.

Au cours d’une réunion stratégique tenue avec les neufs (9) cadres promus, Véronique TOGNIFODE MEWANOU, Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance, tel un Général d’armées, passe ses premières consignes de bataille sur le terrain, avec des précisions sur les cibles à impacter très rapidement.

« Sur le terrain, vous devez dynamiser les deux secteurs dont nous avons la charge. Il s’agit de celui du Social mais de la Microfinance. Et tout de suite, chacun de vous doit s’attaquer aux volets protection de l’enfance et de lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants. Vous devez réorganiser l’action des agents des CPS et voir les stratégies spécifiques à vos départements pour de plus grandes performances encore au sein des communautés ».
Leur rappelant l’existence d’une base de données statistiques sur les différents fléaux mais aussi les cibles, la Ministre a invité les Directeurs départementaux à maximiser leurs efforts pour rendre fiables ces collectes.

« Vous êtes des Directeurs. Vous devez affirmer votre leadership et donner de la visibilité à vos actions pour que nous sentions que ça bouge sur le terrain. Chacun sera jugé sur son rendement. Et c’est des résultats que nous saurons que nous ne sommes pas trompée en vous responsabilisant ».
A travers cette exhortation, la Ministre TOGNIFODÉ a voulu impulser son énergie à ses nouveaux collaborateurs déconcentrés. « Vous ne devez rien négliger. La préparation du terrain pour le redéploiement des microcrédits dans les deux (2 ) mois à venir avec toute la sensibilisation qui l’accompagne, le volet assurance maladie du projet ARCH doivent rester des priorités. La généralisation de l’Assurance Maladie commencera dès que l’évaluation des zones pilotes sera finie. Votre rôle reste déterminant dans la mise en œuvre de cet important projet du PAG pour sensibiliser les détenteurs des cartes biométriques. Vous devez nous informer des difficultés sur le terrain s’il y en a pour qu’elles soient corrigées sans retard. Je ne manquerai pas aussi de vous noter sur les actions fortes de solidarité envers les populations. Vous avez la latitude de prendre toute initiative dans ce sens et de nous faire des comptes rendus réguliers. Nous sommes là pour vous venir en renfort au besoin… ».

Ces propos de leader de troupe ont été renforcés par les réponses des DDASM à cette rencontre stratégique : « nous avons conscience que la seule chose qui a prévalu à notre nomination, c’est la compétence et la qualification car nous sommes à 90% dans les directions départementales aujourd’hui des cadres du secteur et vous ne serez pas déçue par nos résultats sur le terrain… ».

C’est par ces propos que les nouveaux DDASM ont accepté le serment avant de quitter la salle de conférence du Ministère pour regagner, chacun, son terrain de combat.

2020-07-27T12:03:44+00:00