u

La Ministre Véronique TOGNIFODE parcours plusieurs collèges et lycées du Couffo pour sensibiliser les apprenants, à travers la campagne dénommée « Agbazatché».

Bientôt les grandes vacances ! Une période au cours de laquelle les élèves filles se laissent habituellement piéger et tombent par mégarde enceintes. Pour prévenir cet état de chose, et dans la vision du Gouvernement du Bénin qui œuvre, à travers différents programmes et projets pour le maintien des filles à l’école, Madame Véronique TOGNIFODE, Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance a décidé de parcourir quelques collèges et lycées pour sensibiliser les apprenants, à travers la campagne dénommée « Agbazatché. 

 Dans le département du Couffo où elle séjourne depuis l’après-midi de ce mercredi 1er Juin 2022, la Ministre a échangé ce jour avec les élèves du Collège d’Enseignement Général d’Aplahoué, l’un des plus grands et vieux établissements scolaires du Couffo. 

Avec les élèves, filles comme garçons, la Ministre TOGNIFODE a échangé dans un langage direct. Pas de sujet tabou, relatif à la santé sexuelle et reproductive. La Ministre a démontré, de manière pédagogique, les conséquences d'une sexualité irresponsable, notamment sur la scolarité surtout des filles. Elle leur a expliqué comment la recherche de facilités sur les bancs en échange de faveurs sexuelles peuvent conduire l’élève dans des difficultés. C’est d’ailleurs face à tout cela que le Gouvernement a pris des dispositions légales pour renforcer la protection des filles contre toutes violences sexuelles à leur égard, et réformer lInstitut National de la Femme pour renforcer cette lutte. Le harcèlement en milieu scolaire et d’apprentissage, les viols, les mariages forcés et précoces sont dorénavant sévèrement punis et doivent être dénoncés. « Mais vous devez prendre conscience vous même de limportance à accorder à votre formation; savoir ce que vous voulez et ne pas permettre à qui que ce soit de perturber votre parcours », a demandé la Ministre aux élèves. 

Pour Christophe MEGBEDJI, Préfet du Couffo et le Maxime ALLOSSOGBE, Maire d’Aplahoué, cette descente de la Ministre vient renforcer les actions en cours dans la commune depuis quelques temps. 

Au terme de la séance, des élèves ont exprimé leur satisfaction d’avoir eu des échanges directs sur des sujets aussi sensibles avec la Ministre, elle-même. Des engagements ont été pris pour un changement de comportement. Les slogans ont été traduits en langue adja pour la circonstance. 

La campagne « Agbazatché », qui signifie en langue ‘’fon’’ mon corps est en même un slogan qui rappelle aux filles que leur corps est précieux et qu’elles doivent en prendre soin. Elle a été initiée et lancée en 2019 par la Ministre TOGNIFODE qui a déjà parcouru une cinquantaine de collèges et lycées à la rencontre des apprenants et enseignants. Une initiative qui contribue au changement de comportement des élèves.

[22:57, 02/06/2022] Vincent DSI MASM: Avec les apprenants du collège d’enseignement général 1 (CEG) de Klouékanmey dans la matinée de ce jeudi 02 Juin 2022, Madame Véronique TOGNIFODE, Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance a échangé autour des différentes thématiques de la campagne AGBAZATCHÉ : les conséquences d’une sexualité irresponsable en milieu scolaire, l’estime de soi et la confiance en soi, les conséquences d'une maternité précoce, la gestion des menstruations et tout ce qui concerne la protection contre les violences sexuelles (moyens et canaux de dénonciation, arsenal juridique) etc..

Comme partout ailleurs, la Ministre a expliqué aux apprenants que le Gouvernement a mis en place des dispositifs efficaces pour les accompagner. Les jeunes ont été invités à prendre conscience de leur potentiel, notamment les filles, et à s'activer pour réussir grâce au travail et au mérite, dans un monde en perpétuelle mutation avec des défis chaque jour croissants. 
L'unique élève fille des Terminales de la Série C a été félicitée et encouragée afin de servir de modèle à d'autres, pour lui emboîter le pas dans les séries scientifiques.  

Les différents messages ont été bien reçus et compris par les élèves qui n’ont pas pu s’empêcher d’exprimer leur satisfaction. 

Au CEG1 Klouékanmey, les élèves se sont engagés à sensibiliser leurs pairs et agir désormais pour éviter les pièges qui peuvent constituer un frein dans leur évolution.
[22:57, 02/06/2022] Vincent DSI MASM: Bientôt les grandes vacances ! Une période au cours de laquelle les élèves filles se laissent habituellement piéger et tombent par mégarde enceintes. Pour prévenir cet état de chose, et dans la vision du Gouvernement du Bénin qui œuvre, à travers différents programmes et projets pour le maintien des filles à l’école, Madame Véronique TOGNIFODE, Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance a décidé de parcourir quelques collèges et lycées pour sensibiliser les apprenants, à travers la campagne dénommée « Agbazatché. 

 Dans le département du Couffo où elle séjourne depuis l’après-midi de ce mercredi 1er Juin 2022, la Ministre a échangé ce jour avec les élèves du Collège d’Enseignement Général d’Aplahoué, l’un des plus grands et vieux établissements scolaires du Couffo. 

Avec les élèves, filles comme garçons, la Ministre TOGNIFODE a échangé dans un langage direct. Pas de sujet tabou, relatif à la santé sexuelle et reproductive. La Ministre a démontré, de manière pédagogique, les conséquences d'une sexualité irresponsable, notamment sur la scolarité surtout des filles. Elle leur a expliqué comment la recherche de facilités sur les bancs en échange de faveurs sexuelles peuvent conduire l’élève dans des difficultés. C’est d’ailleurs face à tout cela que le Gouvernement a pris des dispositions légales pour renforcer la protection des filles contre toutes violences sexuelles à leur égard, et réformer lInstitut National de la Femme pour renforcer cette lutte. Le harcèlement en milieu scolaire et d’apprentissage, les viols, les mariages forcés et précoces sont dorénavant sévèrement punis et doivent être dénoncés. « Mais vous devez prendre conscience vous même de limportance à accorder à votre formation; savoir ce que vous voulez et ne pas permettre à qui que ce soit de perturber votre parcours », a demandé la Ministre aux élèves. 

Pour Christophe MEGBEDJI, Préfet du Couffo et le Maxime ALLOSSOGBE, Maire d’Aplahoué, cette descente de la Ministre vient renforcer les actions en cours dans la commune depuis quelques temps. 

Au terme de la séance, des élèves ont exprimé leur satisfaction d’avoir eu des échanges directs sur des sujets aussi sensibles avec la Ministre, elle-même. Des engagements ont été pris pour un changement de comportement. Les slogans ont été traduits en langue adja pour la circonstance. 

La campagne « Agbazatché », qui signifie en langue ‘’fon’’ mon corps est en même un slogan qui rappelle aux filles que leur corps est précieux et qu’elles doivent en prendre soin. Elle a été initiée et lancée en 2019 par la Ministre TOGNIFODE qui a déjà parcouru une cinquantaine de collèges et lycées à la rencontre des apprenants et enseignants. Une initiative qui contribue au changement de comportement des élèves.